Éduc’alcool et les Sociétés irlandaises unies de Montréal célèbrent la Saint-Patrick en publiant un guide qui invite à la modération

Le 10 mars 2014.- Des milliers de gens se retrouveront dans les rues de Montréal samedi prochain, le 16 mars, pour le défilé la Saint-Patrick. Cette année, Éduc’alcool et les Sociétés irlandaises unies de Montréal ont décidé de souligner l’événement en publiant le Guide de survie de la Saint-Patrick 2014.

Ce guide rappelle que pour profiter à plein de la fête, lors du défilé et des célébrations, ceux qui choisissent de prendre un verre gagnent toujours à le faire avec modération.

Le Guide de survie est offert dans les succursales de la SAQ de Montréal et des environs, ainsi que dans de nombreux collèges et universités. La Ville de Montréal et certaines municipalités de banlieue, de même que le Service de police de la Ville de Montréal, contribuent à le distribuer. La plupart des pubs irlandais participent aussi à sa diffusion.

Une mesure nécessaire

« Le jour de la Saint-Patrick, tous les Québécois deviennent Irlandais, observe Hubert Sacy, directeur général d’Éduc’alcool. La vente et la consommation d’alcool atteignent des sommets ce jour-là. C’est pourquoi, en conjuguant ses efforts à ceux des Sociétés irlandaises unies de Montréal, Éduc’alcool a décidé d’aider tous les inconditionnels de la Saint-Patrick à passer sans danger une journée réjouissante. Car pour s’irlandiser, inutile de calquer le stéréotype du trinqueur et de risquer de gâcher une si belle fête.

« Bien sûr, nous reconnaissons tous que l’alcool a sa place dans les célébrations. Malheureusement, pour certains, l’événement devient un prétexte pour boire avec excès. Ce n’est évidemment pas un comportement que nous encourageons, et nous souhaitons que le Guide de survie, qui incite à la modération, contribue à rendre cette journée aussi sûre que festive. Prendre une cuite, même juste une fois et même le jour de la Saint-Patrick, c’est prendre une cuite de trop. En toutes circonstances, la modération a bien meilleur goût », conclut Hubert Sacy.

La modération a bien meilleur goût.

« Les Sociétés irlandaises unies de Montréal sont très heureuses de contribuer, en collaboration avec Éduc’alcool, à promouvoir la modération dans la consommation d’alcool, ajoute Kevin Murphy, vice-président, marketing et relations publiques, Sociétés irlandaises unies de Montréal. Nous sommes fiers que les Montréalais et tous les Québécois se joignent à nous pour savourer les traditions irlandaises à l’occasion de la Saint-Patrick et le jour du défilé. Nous tenons toutefois à inviter tous ceux qui seront de la partie à fêter d’une façon sécuritaire, équilibrée et responsable ».

Pour sa part, le maire de Montréal, M. Denis Coderre, a indiqué que la Ville était heureuse de soutenir pleinement cette initiative d’Éduc’alcool et des Sociétés irlandaises unies. « Le défilé de la Saint-Patrick est une belle occasion de célébrer cet héritage culturel indissociable de Montréal. Chaque fois que j’ai participé à la Saint-Patrick, j’ai été à même de constater que la très grande majorité des Montréalais et des visiteurs fêtaient de manière équilibrée et responsable », a-t-il déclaré.

Les festivités de la Saint-Patrick qui ont débuté le 18 février avec la levée du drapeau irlandais sur la Place Ville Marie, se concluront le 29 mars avec un souper dansant et la remise des trophées. Pendant cette période, de nombreux événements sont attendus partout au Québec, notamment, à Montréal, le 191e défilé annuel de la Saint-Patrick qui mettra la rue Sainte-Catherine en liesse le dimanche 16 mars. Pour leurs parts, le 5e défilé de Québec se tiendra le 22 mars, le 5e défilé d’Hudson, le 15 mars, et le 10e défilé de Châteauguay, le 23 mars.

Les conseils d’Éduc’alcool pour fêter sans danger

  • Cassez la croûte. Il ne s’agit pas de grignoter une poignée de croustilles entre deux pintes. Avant de prendre un verre, offrez-vous un repas digne de ce nom. C’est jour de fête, après tout!
  • Tournée générale? Tout le monde ne boit pas au même rythme, c’est bien connu. Il n’y a donc pas de mal à passer son tour ou à s’abstenir tout court. Un truc? Payez la traite à deux ou trois amis à la fois, pas plus. Et passez à l’eau avant de prendre un verre de trop.
  • Hydratez-vous! L’eau n’est certes pas la boisson officielle de la Saint-Patrick. Pourtant, il n’y a rien de tel qu’un Saint-Laurent bien frappé entre deux pintes pour garder les Irlandais – d’un jour et de toujours – frais et dispos plus longtemps.
  • Allez-y mollo! Du petit verre entre copains à la virée sans lendemain, le chemin est parfois court. Donnez-vous une vraie bonne raison de ne pas dépasser les bornes en faisant des plans concrets pour le lendemain. Puis, modérez-vous pour être certain d’arriver à les mener à bien.
  • Lendemain de veille. Même après une bonne nuit de sommeil, même quand vous avez métabolisé tout ce que vous avez bu et même si le taux d’alcool dans votre sang est revenu à zéro, vous n’êtes pas forcément en pleine possession de vos moyens. Est-ce que l’ivresse aurait des effets prolongés? Et comment.

Pour télécharger le guide : http://educalcool.qc.ca/st-patrick2014

Pour de plus amples renseignements sur les événements de la Saint-Patrick et pour consulter le calendrier complet, visitez le www.montrealirishparade.com/fr/events/event-calendar