Éduc’alcool repêche Hugo Girard pour une campagne musclée de promotion de la modération

Montréal, le 24 août 2016.- Hugo Girard, l’homme fort du Québec, a apporté sa contribution à la campagne d’Éduc’alcool visant à inciter les jeunes à modérer leur consommation à l’occasion de la rentrée collégiale et universitaire.

Celui que l’on surnomme le Louis Cyr des temps modernes y personnifie un personnage pas particulièrement heureux de s’être fait traiter de « Douchebag » par un jeune ayant pris un verre de trop.

Citations

« J’ai accepté avec enthousiasme la proposition d’Éduc’alcool qui m’a donné une belle occasion d’apporter ma contribution à une campagne qui vise à faire réfléchir les jeunes aux conséquences de l’abus d’alcool, un objectif qui me tient beaucoup à cœur. C’est vrai que lorsqu’on a un verre de trop dans le nez, on en arrive à dire et à faire des choses que l’on regrette amèrement. Pour moi, il est fondamental que les jeunes retiennent ce message, même si je dois jouer le rôle du « méchant ».

Hugo Girard

« La contribution d’Hugo Girard est un atout énorme pour cette campagne. Du seul fait de sa popularité et de son statut, il apporte une crédibilité irremplaçable à notre message. Mais au-delà de cela, c’est son engagement, sa sensibilité aux problématiques de la surconsommation d’alcool et son souci de contribuer à notre mission qui est admirable. Son sens de l’autodérision ne l’est pas moins ».

Hubert Sacy, directeur général d’Éduc’alcool

La campagne est déployée dans tous les cégeps et universités du Québec pour la rentrée alors que se déroulent les rites d’initiation, reconnus pour être des occasions de consommation excessive pour bien des jeunes.

Plaintes au sujet de la campagne

Les personnes, les institutions et les groupes qui souhaiteraient critiquer cette campagne ou s’en plaindre sont invités à communiquer directement avec Monsieur Hugo Girard sur son compte Twitter À vos risques et périls : twitter.com/the_hugo_girard ou sur sa page Facebook : www.facebook.com/pages/Hugo-Girard

Les plaignants potentiels sont toutefois avisés qu’un des exploits d’Hugo Girard est d’avoir tiré un avion de 80 tonnes sur une distance de plus de 30 mètres en 43 secondes.