« Fêter avec passion. Consommer avec modération », affirme Éduc’alcool.

Québec, le 24 mai 2016 – La sixième campagne d’Éduc’alcool à l’occasion de la Fête nationale à Québec rompt de manière drastique avec la tradition des cinq dernières années. « Les précédentes campagnes de lutte à la surconsommation d’alcool ont porté fruit. Aujourd’hui, la dénonciation de l’excès n’est plus nécessaire ; nous franchissons une nouvelle étape en invitant les Québécois fêter avec passion et à consommer avec modération. Il est important d’allier fête et modération car l’une ne va pas sans l’autre », a déclaré aujourd’hui le directeur général d’Éduc’alcool, Hubert Sacy en marge du lancement de la campagne.

Plusieurs éléments marqueront la campagne de sensibilisation de l’organisme pour la Fête nationale cette année :

  • L’invitation lancée aux fêtards de véhiculer eux-mêmes le message de modération par la distribution, conjointement avec la police de Québec, de fanions bleus et blancs. Éduc’alcool et le Service de police de la Ville de Québec tiendront en effet un stand de 14 heures à minuit, le 23 juin, afin de remettre des milliers de fanions aux couleurs de la Fête nationale invitants tous les Québécois non seulement à fêter le Québec avec passion, mais à se faire eux-mêmes les porte-parole de la modération.

  • La publication d’un Guide de survie de la Fête nationale 2016 accessible sur le site d’Éduc’alcool et téléchargeable à partir du site passion-moderation.com. Il donne des tuyaux pratiques pour éviter l’abus et rappelle que, pour profiter à plein de la fête, ceux qui choisissent de prendre un verre gagnent toujours à le faire avec modération. L’organisme a en effet choisi d’aider tous les inconditionnels de la Saint-Jean-Baptiste à passer une journée réjouissante, sans risquer de gâcher une si belle fête.

  • La diffusion d’une campagne publicitaire qui se déploiera en affichage, notamment dans le réseau Zoom et sur celui des autobus du Réseau de transport de la capitale ainsi qu’à la radio dans toute la région de la Capitale-nationale, ayant recours à une approche souriante illustrée par des fêtards qui vont au bout de leur passion et qui sied bien aux progrès enregistrés à Québec au cours des dernières années.

« Bien sûr, l’alcool a sa place dans les célébrations, mais il ne faut pas que les abus d’une petite minorité gâche le plaisir de la grande majorité. Nous souhaitons que notre Guide de survie, qui incite à la modération, contribue à rendre cette journée aussi sûre que festive. Virer une brosse, même le jour de la Fête nationale, c’est virer une brosse de trop », d’indiquer le directeur général d’Éduc’alcool.

« Nos actions de cette année veulent encourager les gens à célébrer le Québec. Nous insistons sur l’importance de fêter, et de fêter ensemble, en rappelant que la modération n’est pas une punition, mais bien une condition du plaisir et même un gage de succès de la Fête nationale. Fêtons donc le Québec à fond la caisse, mais pas jusqu’au fond de la caisse », de conclure Hubert Sacy.