La modération pour bien apprécier la Fête nationale, propose Éduc’alcool

Juin 2018 – À l’approche de la Fête nationale des Québécois, il importe de rappeler que c’est l’abus qui gâche le plaisir et que c’est dans la modération que l’on en profite le mieux.

Certes, avec les progrès accomplis ces dernières années, la dénonciation de l’excès n’est plus nécessaire; c’est plutôt l’appel à la fête sans modération et à la consommation dans la modération qui prime.

Tous les Québécois sont donc invités à fêter ensemble sans limites dans la joie, mais – pour ce qui est de la consommation d’alcool – avec modération. Il est important d’allier fête, unité et modération, car l’une ne va pas sans les autres, comme le montre bien le Guide de survie de la fête nationale édition 2018 qui donne trucs, tuyaux et conseils pour que l’alcool fasse partie de la fête et y trouve sa juste place… sans plus.

La Fête nationale des Québécois est un moment festif pour tous et l’alcool fait partie des célébrations. Son aspect convivial invite à la fête. Son abus ne peut que la gâcher.

Nous insistons sur l’importance de fêter, et de fêter ensemble, en rappelant que la modération n’est pas une punition, mais bien une condition du plaisir et même un gage de succès de la Fête nationale.

Voir le Guide de Survie 2018