Les contrepèteries d’Éduc’alcool pour Noël

Cette année, c’est avec deux contrepèteries S’embrasser sous le gui – Embrasser Guy saoul et Elle a appris à cuire la dinde – Elle a pris une cuite, la dinde qu’Éduc’alcool a lancé sa traditionnelle campagne des fêtes (cartes postales gratuites dans les divers lieux de diffusion et affichettes dans les toilettes des restaurants et bars). La campagne se terminera en janvier 2011.

Deux visuels qui mettent en scène, en haut, des personnes qui ont du plaisir et qui profitent bien du temps des fêtes et, les mêmes personnages, en bas, qui gâchent la soirée parce qu’ils ont trop bu.

L’abus d’alcool mène souvent les gens à outrepasser certaines limites. Éduc’alcool s’est inspiré de ces dérapages pour cette campagne. Évidemment, le tout est rendu de façon humoristique et non moralisatrice. C’est ce qui fait le succès de ces campagnes : faire rire et en même temps réfléchir.

La campagne a pour but de rappeler à tous les Québécois l’importance de la modération à cette période de l’année. Elle fait coup double, puisque les cartes servent aussi de cartes de vœux.

Des affichettes sont installées dans les toilettes des restaurants et des bars de Montréal, Québec, la Beauce, Rivière-du-Loup, Rimouski, Trois-Rivières, Saguenay, Sherbrooke et de l’Outaouais. Des cartons-affiches sont aussi au sommet des présentoirs de cartes gratuites dans les lieux de consommation et autres lieux très fréquentés de même que dans les succursales de la SAQ du Québec.

Rappelons que le mois de décembre est la période où les gens achètent le plus de boissons alcooliques.