Remplissez-vous les verres à ras bord?

ÉDUC’ALCOOL LANCE UNE VASTE CAMPAGNE POUR EXPLIQUER CE QU’EST UN VERRE STANDARD D’ALCOOL.

Montréal, le 3 décembre 2012 – Soucieux de s’assurer que ses messages relatifs au niveau de consommation d’alcool à faible risque seront bien compris, Éduc’alcool lance aujourd’hui une vaste campagne expliquant aux Québécois ce que représente un « verre standard » et les invite à mettre en pratique leurs connaissances en leur permettant de s’entrainer à verser la quantité requise de chacune des principales boissons alcooliques.

« À l’orée du temps des fêtes de Noël et du Nouvel An, qui est la période de plus grande consommation d’alcool de l’année, il est essentiel de bien renseigner les consommateurs sur la quantité d’alcool à servir pour respecter les niveaux de consommation à faible risque. Quand nous recommandons de limiter la consommation quotidienne des femmes à 2 – occasionnellement 3 – verres et celle des hommes à 3 – occasionnellement 4 – verres,  il faut que l’on sache ce qu’est exactement un verre. Les portions servies par certains représentent parfois deux verres standard », a indiqué le directeur général d’Éduc’alcool, Hubert Sacy.

Entraînez-vous à verser un verre standard

Educ’alcool invite les consommateurs à mettre en pratique leurs talents de serveurs en tentant de verser des verres standards de différents produits alcoolisés. Ainsi, les Québécois pourront non seulement apprendre à visualiser ce que représente un verre standard pour chaque produit, mais également en fonction du degré d’alcool d’un même produit. Par exemple, un verre standard de vin à 12 degrés n’est pas le même que celui d’un vin à 14 degrés d’alcool. Il importe de faire la différence.

L’organisme déploie à compter d’aujourd’hui toute une panoplie de moyens d’information et de sensibilisation partout au Québec dans le cadre de cet effort d’éducation.

Une campagne télévisée est lancée sur les réseaux de Radio-Canada et de TVA. Le message sera livré dans un format original à la société d’État (trois messages de 5 secondes entrecoupés d’autres annonces, suivis d’un message de 15 secondes) et par l’entremise de la très populaire sommelière, Jessica Harnois, à TVA. Une campagne imprimée visera quant à elle la population anglophone du Québec.

Éduc’alcool rend également disponible dans toutes les succursales de la SAQ des cartons informatifs  et met en ligne un film de vulgarisation sur son site Web et sa page Facebook.

«  La période de réjouissance qui commence bientôt est une occasion de consommation des plus conviviales et Éduc’alcool n’entend pas gâcher la fête. Mais il importe de rappeler que l’abus d’alcool est précisément ce qui gâche la fête et que, même à Noël et au Nouvel An, la modération a bien meilleur goût », a conclu Hubert Sacy.