Parler d’alcool avec ses enfants

Voir la publication

Comment être avec vos enfants quel que soit leur âge

Parler d'alcool avec ses enfants

Le modèle, c’est vous

Votre attitude, vos gestes, vos paroles, vos choix influencent grandement vos enfants même si vous avez parfois l’impression qu’ils n’y portent pas attention.

À quel âge peuvent-ils commencer à boire ?

Il n’y a pas d’âge dit «normal» pour commencer. Même très jeunes, les enfants sentent, sinon comprennent, la différence entre le fait de prendre une boisson alcoolisée et une autre qui ne l’est pas.

Peut-être pensez-vous qu’il vaut mieux permettre à votre jeune de prendre un peu de vin à table à l’occasion, sachant très bien qu’il pourrait chercher à en consommer à votre insu.

Dans certaines sociétés, l’initiation des jeunes à la consommation dans un cadre rigoureux est bénéfique. Les recherches montrent que ces sociétés connaissent très peu de problèmes liés à l’alcool.

Quelle que soit la décision que vous adoptiez, jamais, en aucune circonstance, l’abus d’alcool ne doit être toléré. Ni pour eux, ni pour vous.

Il n’est jamais trop tôt

Les enfants sont souvent plus renseignés qu’on ne le croit. À l’âge de six ans, ils ont déjà une idée des normes sociales relatives à la consommation d’alcool des adultes et des enfants. Vous pouvez donc aborder la question de la consommation dès le jeune âge.

Donnez vous-même l’exemple

Les enfants ont tendance à imiter les comportements des gens qu’ils aiment et admirent, particulièrement ceux de leurs parents. Vos habitudes de consommation annoncent celles qu’ils adopteront plus tard. Si la consommation fait partie de vos habitudes tant sociales que gastronomiques, vos jeunes grandiront en sachant que cela est naturel et se fait dans un climat de détente et de plaisir.

Lorsque vous prenez de l’alcool, buvez avec modération. Si vous vous abstenez de boire ou que des personnes de votre entourage en font autant, rien ne vous empêche de faire remarquer à vos enfants qu’il s’agit d’un choix personnel.

Comment être avec les 8 à 11 ans

Soyez fermes

  • N’allez pas croire qu’à cet âge, les enfants ne consomment pas, même si l’alcool n’est pas une boisson pour enfants.
  • Si vous prenez un verre, cela ne veut pas dire que vos enfants peuvent en faire autant. Il arrive qu’en famille, un jeune veuille y goûter. Et qu’il insiste même. C’est à ce moment que vous lui signifiez votre accord ou votre interdit.
  • Vous pouvez le laisser tremper ses lèvres dans votre verre ou en prendre une gorgée pour ne pas qu’il le fasse en cachette ou en vidant les restes des verres ou des bouteilles.
  • Vous pouvez le laisser prendre un verre dans lequel l’alcool est dilué dans de l’eau; ce qui n’est pas pour autant une autorisation ouverte à consommer.
  • Expliquez-lui la différence entre consommer de façon réfléchie et abuser.

En somme, il ne s’agit pas de vous abstenir de prendre de l’alcool à cause des enfants, mais plutôt de leur montrer qu’il y a du plaisir à consommer avec modération.

C’est à vous qu’il revient de faire des choix, compte tenu de l’âge de chacun de vos enfants et de vos principes. Par la suite, de vous en tenir à ces choix. Si vous leur expliquez vos raisons, vous les aidez à développer leur capacité de prendre leurs propres décisions.

Dans les partys, assurez-vous

  • qu’ils organisent des activités, des jeux;
  • qu’ils aient de la nourriture à grignoter, des boissons gazeuses et des jus;
  • qu’un adulte soit présent et qu’il exerce une surveillance discrète.

Ne les laissez pas seuls toute la soirée sans surveillance.

Pages: 1 2
Voir la publication