L’alcool et le corps humain

Voir la publication

L’alcool, différent des autres aliments au moment de l’absorption

Corps humain

Pourquoi l’alcool a-t-il une diffusion aussi rapide?

Non seulement l’alcool se diffuse rapidement, mais il se répartit facilement dans tous les organes du corps. En effet, les molécules d’alcool ont la particularité d’être très petites et de se dissoudre aisément dans l’eau et le gras – les constituants du corps humain. Par conséquent, elles n’ont pas besoin d’être transformées par des enzymes de digestion pour passer dans le sang, ce qui explique la rapidité de sa diffusion.

Pourquoi l’alcool pris à jeun est-il absorbé plus vite?

L’alcool consommé passe rapidement de la bouche à l’estomac et, de là, à l’intestin. Une partie est absorbée dans le système sanguin par la muqueuse buccale et l’œsophage, une autre partie passe à travers les parois de l’estomac. Le reste est absorbé par les intestins, principalement par l’intestin grêle.

Si l’estomac et l’intestin ne contiennent pas de nourriture solide, l’alcool entre plus rapidement en contact avec les parois intestinales et il est vite absorbé dans le sang.

L’absorption peut alors se terminer 30 minutes après la consommation. Par contre, si l’estomac est relativement plein, l’alcool y séjourne plus longtemps. L’absorption se déroule plus lentement et peut alors durer jusqu’à 90 minutes.

Pourquoi un « spiritueux » est-il absorbé plus lentement?

Les alcools dont la concentration est supérieure à 20 % irritent les parois de l’estomac, retardant l’ouverture de la valvule pylorique qui permet le passage de l’alcool de l’estomac à l’intestin grêle. Une personne qui prendrait coup sur coup plusieurs consommations à forte teneur en alcool – dans le but de s’intoxiquer rapidement – pourrait ressentir tardivement les effets de l’alcool, obtenant ainsi un résultat contraire à celui qu’elle recherchait.

Pourquoi l’alcool monte-t-il aussi vite à la tête?

Une fois passé dans le sang, l’alcool se répand dans toutes les parties de l’organisme et se diffuse dans tous les tissus contenant de l’eau. C’est ainsi que l’alcool parvient rapidement aux organes très vascularisés comme le cerveau, les poumons et le foie.

Pages: 1 2 3
Voir la publication