Baisse marquée de la consommation d’alcool au Québec

Voir la publication

Baisse marquée de la consommation d’alcool au Québec

Les toutes récentes données relatives à la vente d’alcool au Québec et au Canada, qui viennent d’être émises par Statistique Canada1 font ressortir, selon l’analyse d’Éduc’alcool, trois éléments marquants pour le Québec :

  • C’est la province qui a la plus grande diminution du volume par habitant au cours de la dernière année : une baisse de 0,3 litre d’alcool pur par habitant.
  • Elle se situe au second rang des provinces où les consommateurs d’alcool boivent le moins, avec une consommation annuelle moyenne de 10,06 litres d’alcool pur par buveur.
  • C’est un retour aux niveaux de consommation de 2009

Les données de Statistique Canada sont essentielles pour tracer le portrait des ventes au Québec et au Canada, mais des données s’appliquent à la population en général et non aux consommateurs d’alcool. Ce portrait doit donc être complété par celui – plus précis et plus utile à des fins d’éducation et de prévention – de la consommation d’alcool par les buveurs. Et à ce chapitre, alors que le Québec figure dans le peloton de tête des ventes d’alcool au pays, il baisse à l’avant-dernier rang canadien lorsque l’on applique les données aux personnes qui consomment de l’alcool.

En fait, le Québec est la province canadienne où les ventes d’alcool par habitant ont le plus diminué au cours des 12 derniers mois. Au Québec, on achetait 8,6 litres par habitant en 2012, on en achète maintenant 8,3. C’est donc un retour au niveau des ventes de 2009. Par ailleurs, cela ne change pas le classement du Québec à l’échelle nationale qui, pour une troisième année consécutive se retrouve au sein du peloton de tête des plus gros volumes par habitant Comme c’est le cas depuis 2011, seuls les Terre-Neuviens, qui cette année ont consommé 9,4 litres et les Albertains qui, eux, en ont consommé 9,3 litres, achètent plus d’alcool que les Québécois.

Par contre, au regard des ventes d’alcool par buveur, le portrait est différent. Le Québec s’est hissé au 2e rang des plus petits buveurs avec une consommation moyenne de 10,06 litres par buveur alors qu’elle était de 10,42 litres par buveur l’an dernier. Seuls les buveurs du Nouveau-Brunswick, qui achètent en moyenne 8,89 litres d’alcool par année, en achètent maintenant moins que les buveurs Québécois. Il faut toutefois interpréter cette donnée avec prudence car elle se base sur la proportion de buveurs établie en 2010 et qui pourrait bien avoir changé depuis.

Entre 2012 et 2013, le volume en litres d’alcool absolu des ventes de boissons alcoolisées par habitant a diminué dans l’ensemble des provinces canadiennes, à l’exception de l’Ontario, de l’Alberta et de Colombie-Britannique où il a augmenté. C’est en Ontario que la plus grande augmentation du volume par habitant et par buveur ont été observées. Dans cette province, les volumes des ventes par habitant ont augmenté de 0,3 litre tandis que les ventes par buveur ont augmenté de 0,4 litre.


1 http://www.statcan.gc.ca/daily-quotidien/140410/dq140410a-fra.htm?HPA

 

Voir la publication