L’été, c’est fait pour jouer, mais pas avec l’alcool.

L’été est à nos portes. C’est le temps des terrasses, des piscines, des lacs et des bateaux. C’est le temps des rencontres sociales à l’extérieur. C’est le temps du rosé, de la bière, des cidres et des coolers. C’est bien connu, l’été, c’est fait pour jouer, comme le dit la ritournelle qui a fait chanter bien de nos enfants et beaucoup parmi nous.

Mais l’été, c’est moins connu, c’est aussi la période où il y a le plus de conduite avec les facultés affaiblies et de délits de fuite. Contrairement à la croyance populaire qui veut que décembre soit le mois le plus à risque, la vérité est à l’effet contraire. La période des Fêtes de Noël et du Nouvel an est celle où les Québécois sont les plus sensibilisés à la conduite avec les facultés affaiblies, où il y a l’Opération Nez rouge, où les campagnes de sensibilisation battent leur plein.

L’été, c’est comme si tout le monde faisait relâche. On s’arrête chez les voisins, on prend un verre de sangria, un petit blanc ou un cooler sur le bord de la piscine, on parle, on en prend un autre, on jase et on en reprend. Puis, sans même s’en apercevoir, on dépasse lentement mais sûrement nos limites. Ce n’est pas pour mal faire. C’est les vacances.

Oui, mais votre jugement, lui, ne doit pas prendre de vacances.

Quelques trucs et conseils, alors.

  • Mangez en buvant, alternez des boissons non alcoolisées ou de l’eau avec l’alcool, buvez lentement.
  • Comptez vos verres. Si votre foie ne prend pas de vacances, il ne fait pas non plus des heures supplémentaires pour compenser votre consommation.
  • Sur l’eau, modérez encore plus votre consommation : sur une embarcation, l’alcool fait triplement effet à cause du mouvement, du vent et du soleil.
  • Prendre un verre sur le bord de la piscine ou du lac ne doit pas vous empêcher de surveiller constamment les enfants ; une noyade est très vite arrivée
  • Téléchargez le calculateur d’alcoolémie d’Éduc’alcool sur votre téléphone intelligent. Il est disponible sans frais à l’App. Store et Android App. Et surtout, servez-vous en.
  • Ne prenez surtout pas le volant avec les facultés affaiblies. Attendez d’être en état de conduire ou alors faites-vous reconduire. Rien ne gâche plus des vacances qu’un séjour à l’hôpital ou qu’un passage devant les tribunaux.

L’été, c’est fait pour jouer, mais pas avec l’alcool, et, beau temps, mauvais temps, la modération a bien meilleur goût.

Hubert Sacy
Directeur général
Éduc’alcool