L’Ordre des psychoéducateurs et Éduc’alcool publient un guide sur la consommation d’alcool à faible risque

Éduc’alcool et l’Ordre des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec ont convenu de publier un guide sur les niveaux de consommation d’alcool à faible risque spécialement destiné à ses membres. Cette co-édition vient de voir le jour et est mise à la disposition de ses 3 912 membres en ce 5 juin 2014

Le document, qui va bien plus loin que la publication d’Éduc’alcool accessible au grand public, fait état des recherches scientifiques les plus récentes sur lesquelles sont fondées les directives élaborées par un groupe d’experts indépendant provenant de nombreux organismes de recherche en toxicomanie, dont la chercheuse principale d’Éduc’alcool. Il était présidé par le Dr. Peter Butt, du Conseil des médecins de famille du Canada. Un examen fait par trois experts internationaux en épidémiologie de l’alcool et les commentaires d’individus et d’organismes qualifiés ont étayé leur rapport scientifique qui a été endossé par tous les ministres de la santé du pays.

Le guide de l’Ordre et d’Éduc’alcool vise à aider les psychoéducateurs et psychoéducatrices à promouvoir la modération dans la consommation d’alcool chez leurs clients qui choisissent de boire de même qu’à réduire les méfaits de l’alcool grâce au dépistage, à l’intervention brève et à l’aiguillage vers des services spécialisés pour ceux qui en auraient besoin. Il leur permettra aussi d’aborder avec les clients concernés le risque de plusieurs maladies associées à divers niveaux de consommation d’alcool.

Outre la foire aux questions, on y trouve des estimations de risques pour les hommes et les femmes en ce qui a trait à certaines maladies, selon leur consommation d’alcool.

L’Ordre des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec et Éduc’alcool espèrent que ce guide sera utile aux professionnels, et qu’il leur permettra de faire valoir auprès de leurs clients que l’abus d’alcool est nocif pour la santé et que la modération a bien meilleur goût.